06/05/2011

Pour l'archevêque de Bruxelles, le sida n'est que «justice»

Selon Mgr Léonard, les malades n'ont que ce qu'ils méritent... C'est la dernière déclaration tonitruante d'un personnage connu pour son homophobie, dénoncée à de nombreuses reprises.

Plus haut responsable de l'église catholique de Belgique, Monseigneur Léonard n’a pas failli à sa réputation de catholique conservateur, avec un livre d’entretien, publié aujourd'hui par deux journalistes belges. Celui qui estime l'homosexualité «anormale», qui l'a comparée à l'anorexie et a déploré la célébration religieuse d'une union gay s'est attaqué cette fois aux malades du sida.

Ainsi, André Léonard réfute au détour de l'ouvrage Conversations que les problèmes environnementaux soient une punition divine, mais affirme que l’homme est seul responsable de ses problèmes. Par exemple, indique-t-il, «l'épidémie du sida est une forme de justice immanente» (punition contenue dans la faute elle-même, NDLR). Il ajoute même: «Quand on malmène l’amour humain, peut-être finit-il par se venger.»

Sans regrets
Interpellé par son porte-parole sur ces passages avant leur publication, Mgr Léonard n’a pas tenu à faire marche arrière. «J'ai émis un avertissement quant à certains passages, dont cette déclaration», explique son porte-parole. «Mais l’archevêque ne l’a pas modifié, affirmant qu’il ne pouvait pas écrire autre chose que ce qu’il pense.»

Nommé archevêque de Malines-Bruxelles et donc primat de Belgique en janvier 2010, Mgr Léonard a encore rencontré en mai dernier le pape Benoît 16, dont il semble être particulièrement apprécié.

Non-lieu
En 2006, Mgr Léonard, à l’époque évêque de Namur, indiquait comprendre que, dans certains milieux, on se montre prudent quant à l'engagement de personnes homosexuelles pour des missions éducatives concernant des jeunes.

L'année suivante, dans une interview, il avait déclaré que l’homosexualité provenait «d'un blocage rencontré au cours du développement psychologique normal». L'association LGBT Tels Quels avait à l’époque porte plainte contre lui pour discrimination, plainte qui avait débouché sur un non-lieu.

«Quand on malmène l’amour humain, peut-être finit-il par se venger.» Mgr Léonard

http://www.tetu.com/actualites/international/pour-larchev...





11:10 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.