08/03/2011

café débat joel devillet Metz

Le 16/03/2011 à 20:00

Café Jehanne d'Arc, place Jeanne d'Arc - metz

Contact : sanviolentine@orange.fr - Site Internet

Durée : 2 à 3 heures

Tarif : Une consommation

 

 

 

Violé et reviolé...  dès 14 ans, par un prêtre bien avant l'affaire Dutroux, voilà ma vie.

 

Le combat continue…

 

La presse s’est intéressée à l’histoire de Joël Devillet, une des rares victimes de prêtres qui ose crier haut et fort sa souffrance.

 

Après des articles de presse (Le Monde, Paris Match, Le Vif, Le Figaro, L’essentiel,…), des émissions radio (RTL, Nostalgie,…) et la télé (Émission ‘Salut les terriens’ de Thierry Ardisson, RTL TVi, TV5, JT édition spéciale "le silence coupable"  RTB,…)  Joël vient à Metz, témoigner sur sa vie et son combat.

 

Invité par l’association SanViolentine/Lorraine dans son café/débat « Le Dire & Agir » le mercredi 16.03.2011 à 20h00 au café Jehanne d’Arc place Jeanne d’Arc à Metz, l’association souhaite briser un autre tabou.

 

Venez nombreux écouter cet homme qui a le courage de dire ce que beaucoup de victimes n’osent pas exprimer, par peur, par crainte, par honte, par culpabilité. Cet homme qui a le courage de dénoncer le disfonctionnement de l’église mais qui reste néanmoins convaincu que les prêtres ne sont pas tous pédophiles…

 

Plus d’informations sur le site de Joël http://www.joeldevillet.com/

 

Entrée une consommation

 

Petite restauration sur place

 

Café Jehanne d'Arc
Place Jeanne d'Arc
Metz     http://www.en-parler-et-agir.net/article-agenda-victime-d...

 

http://metz.onvasortir.com/victime-d-un-pretre-pedophile-...

11:08 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un ex-responsable de l'Eglise catholique inculpé aux USA

Mgr Lynn doit répondre de deux chefs d'inculpation pour mise en danger de la vie d'enfants


WASHINGTON Deux prêtres, un ancien prêtre et un enseignant catholique ont été inculpés jeudi pour actes de pédophilie sur de jeunes garçons par la justice américaine, qui a dans le même temps inculpé un ancien dirigeant de l'Eglise catholique pour avoir tenté d'étouffer l'affaire.

Le responsable, Mgr William Lynn, occupait une haute charge au sein de l'archevêché de Philadelphie (est des Etats-Unis) et avait à ce titre le devoir de signaler et d'enquêter sur les allégations d'abus sexuels portées contre des prêtres chargés de l'éducation d'enfants.

Or, selon le procureur Seth Williams, Mgr Lynn, bien qu'il "n'ait pas lui-même violé d'enfants", était au courant d'accusations crédibles contre des prêtres et a continué à les laisser en contact avec des enfants.

Mgr Lynn "avait toutes les informations nécessaires pour protéger (les enfants). Mais il a menti à ses paroissiens et a mis des pédophiles reconnus en contact avec des adolescents, ce qui a conduit à ce que deux autres garçons soient agressés", a dit M. Williams dans un communiqué.

Mgr Lynn doit répondre de deux chefs d'inculpation pour mise en danger de la vie d'enfants.

Il risque jusqu'à 14 ans de prison.

L'affaire concerne deux jeunes garçons qui auraient été violés par les deux prêtres, l'enseignant et l'ancien prêtre sur une période allant de 1996 à 2000.

Dans un communiqué, l'archevêque de Philadelphie, le cardinal Justin Rigali, a indiqué qu'il n'avait pas encore eu le temps d'examiner la décision du grand jury qui a inculpé les cinq hommes.

"C'est pourquoi je ne suis pas en mesure d'en commenter le contenu. Il est dans mon intention d'examiner attentivement et de prendre très au sérieux les observations et remarques formulées par ce grand jury", a indiqué le cardinal Rigali.

© La Dernière Heure 2011

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/342521/un-...

11:04 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une dixième plainte déposée contre un prêtre pédophile

Une nouvelle plainte a été introduite à l'encontre du père Eric Dejaeger (63 ans), suspecté de viols sur des enfants esquimaux lorsqu'il travaillait en tant que missionnaire à Nunavut dans les années 70 et 80. Le père canadien d'origine belge doit désormais répondre de dix chefs d'accusation, révèle mercredi le site internet de la CBC

 

La dernière plainte a été déposée par une femme, qui accuse le père Dejaeger d'attentat à la pudeur. Les cinq autres plaignants sont tous des hommes. Le père Dejaeger doit désormais répondre de dix chefs d'accusation: six pour attentat à la pudeur, trois pour sodomie, et un pour ne pas s'être présenté à une audience. Eric Dejaeger est retourné en Belgique en 1995 après avoir déjà purgé une peine de prison au Canada pour crimes sexuels contre des enfants de la communauté de Nunavut.

 

Extradé vers le Canada

Objet de nouvelles plaintes, il a été mis sur la liste des personnes recherchées par Interpol en 2002. Il a ensuite vécu en Belgique jusque début 2011, quand la Belgique a estimé qu'il n'avait plus d'autorisation de séjour. Il a donc été extradé vers le Canada le 19 janvier. Dejaeger, qui a renoncé à sa nationalité belge en 1977, comparaît devant un juge de Iqaluit, la capitale du territoire nordique du Nunavut, dans le nord du Canada.

http://www.rtlinfo.be/info/belgique/societe/774461/une-di...

11:03 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Trois ans ferme pour un abbé violeur

L'abbé José M., poursuivi pour un viol sur une soeur et des attentats à la pudeur sur trois jeunes filles, a été condamné, mardi, par le tribunal correctionnel de Dinant à une peine de 4 ans de prison avec un sursis de 5 ans pour un quart de la peine. L'abbé n'était pas présent à l'audience et son arrestation immédiate a été ordonnée.
 
L'abbé José M., un prêtre belgo-mexicain, se présentant comme catholique intégriste, officiait au sein d'une petite communauté localisée à Sinsin (Somme-Leuze).
 
Il était inculpé d'un viol sur une soeur âgée et d'attentats à la pudeur sur trois jeunes femmes fréquentant sa communauté. Les faits ont eu lieu entre 2000 et 2006.
 
Les préventions ont été considérées comme établies par le tribunal, qui a retenu comme circonstance aggravante le fait que l'abbé avait autorité sur ses victimes. (belga)

15/02/11 16h15

11:01 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |