10/01/2011

Pédophilie: un chanoine belge, candidat au Nobel, avoue tout

40 ans après les faits, François Houtart avoue. Dans les colonnes du journal Le Soir, celui qu’on surnommait le pape de l’altermondialisme a admis avoir abusé d’un mineur, membre de sa famille.

Le chanoine François Houtart est âgé de 85 ans et est surnommé le pape de l’altermondialisme. Aujourd’hui, il est rattrapé par une vieille histoire de moeurs qu’il a lui-même abordée lors d’un entretien livré au quotidien Le Soir. En effet, dans les années 70, il aurait abusé d’un garçon, membre de sa famille explique la journaliste Nadia Bouria pour RTL-TVi.

 

La candidature au prix Nodel de la Paix suspendue

Fondateur de l’asbl CETRI, le Centre Tricontinental, François Houtart était encore membre de son conseil d’administration jusqu’il y a peu, poursuit la journaliste. "Nous avons appris ces faits fin octobre dernier de la sœur de la victime, qui tentait de contacter François Houtart pour l’inviter à arrêter sa candidature au prix Nodel de la paix, ce qu’elle a obtenu directement", explique Bernard Duterme, directeur du CETRI.

 

Viol ou attouchements ? Les versions diffèrent

Selon la sœur de la victime, qui a déposé plainte auprès de la commission Adriaenssens, il s’agirait d’un viol. Le prêtre indique de son côté qu'en traversant la chambre du garçon, il a "touché ses parties intimes à deux reprises". M. Houtart qualifie l'acte "d'inconsidéré et irresponsable". L’asbl a débarqué François Houtart début novembre : "François a confirmé en partie les faits qu’on a appris via le rapport Adriaenssens et de la part de la sœur de la victime et c'est sur cette base qu’on a voulu mettre fin à la collaboration de François", pourquit Bernard Duterme.

 

http://rtlnews.tv/info/belgique/faits_divers/763840/pedop...

17:02 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un prêtre pédophile dans un centre fermé pour réfugiés

Eric Dejaeger, originaire de Roulers, était parti dans les années ‘70 au Canada. Il a été condamné le 5 avril 1990 à cinq ans de prison pour le viol de huit enfants inuits. L'homme a passé quelques mois en prison et immédiatement après sa libération conditionnelle, il a récidivé. Les Pères Oblats en Flandre ont fait en sorte qu'il puisse fuir le Canada.

Publié le 05/01 à 15h54

Eric Dejaeger, un prêtre suspecté d'avoir commis des abus sexuels sur des enfants au Canada, a été interpellé lundi par la police belge. Le suspect qui possède maintenant la nationalité canadienne, a été transféré au centre fermé pour réfugiés de Bruges, indique P-Magazine mercredi sur son site internet.

“Dejaeger a été enfermé à Bruges dans l'attente de son rapatriement au Canada”, a indiqué une porte-parole de l'Office des étrangers, à P-Magazine. Cette arrestation ne serait pas liée au mandat d'arrêt à son encontre au Canada.

En 2001, Interpol a diffusé un avis de recherche contre Eric Dejaeger, avec la mention “Person may be dangerous.” La Belgique attendait une éventuelle demande d'extradition officielle.

La situation a changé lorsqu'il est apparu que M. Dejaeger possédait la nationalité canadienne depuis 1994 et qu'il n'avait pas fait de demande pour conserver sa nationalité belge, écrit P-Magazine.

“Eric Dejaeger se trouvait donc en séjour illégal sur le territoire belge”, a expliqué l'Office des étrangers.

M. Dejaeger peut encore s'opposer à son extradition auprès de l'Office des étrangers ou demander sa libération devant la chambre du conseil de Louvain.

http://www.lameuse.be/actualite/faits_divers/2011-01-05/u...

 

17:00 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Abus sexuels: plainte contre le jésuite Luc Versteylen

Une plainte pour abus sexuel a été déposée à l'encontre du père jésuite Luc Versteylen, fondateur du parti Agalev. Le parquet d'Anvers a confirmé samedi matin l'information diffusée auparavant par la VRT.

 

Une plainte pour abus sexuel a été déposée vendredi, a indiqué le parquet anversois, qui ne fait pas d'autres commentaires. La VRT avait auparavant indiqué que les faits se seraient produits il y a vingt ans et auraient duré un certain temps. Luc Versteylen, âgé aujourd'hui de 83 ans, démissionnerait également de son poste au sein du conseil d'administration du centre de réflexion "Leven in de brouwerij", qu'il a fondé à Viersel. Il a écrit une lettre aux membres du conseil d'administration de l'asbl.

 http://www.rtlinfo.be/info/belgique/faits_divers/766200/a...

Fondateur du parti Agalev, précurseur de Groen!

Selon la VRT, le père jésuite ne souhaite pas faire de commentaires sur cette affaire. Luc Versteylen a fondé le parti Agalev, le précurseur de Groen!. Les jésuites flamands ont réagi samedi matin en indiquant avoir "toute confiance en la justice", qui fera "la clarté sur cette plainte".

16:57 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un Courtraisien abusé par les nonnes de son orphelinat

Un homme a déposé plainte contre les soeurs de son ancien orphelinat. Il affirme que celles-ci ont abusé de lui.

 

Selon ce Courtraisien, les abus sexuels auraient été commis dans les années 60 à l'orphelinat Stella Maris. Une enquête a également été ouverte sur plusieurs autres cas de viols dans les années 90.

"Elles me faisaient des fellations"
Interrogé par Radio 2, la victime a affirmé avoir été abusée par plusieurs religieuses depuis l'âge de ses 5 ans. Celles-ci l'obligeaient à les satisfaire sexuellement et ce pendant son sommeil également. "Elles me faisaient des fellations", explique notamment le témoin.


Problèmes psychologiques
D'après la VRT, l'homme abusé indique avoir souffert de graves problèmes psychologiques à partir de ses 30 ans. Ils auraient alors demandé des explications à ses anciennes nonnes qui n'auraient cependant jamais réagi.


Cas exceptionnels
Après le scandale des prêtres pédophiles, voici maintenant celui des nonnes abuseuses d'enfants. Il s'agit là de cas exceptionnels, du jamais vu. La commission Adriaenssens n'avait d'ailleurs reçu aucune plainte concernant d'éventuels abus de la part de femmes d'église pendant son travail d'enquête.


De son côté, l'orphelinat Stella Maris s'est dit choqué. La direction a demandé à ce qu'une enquête soit ouverte. "Nous exhortons  toutes les victimes potentielles à se faire connaître", indique le responsable de l'établissement. (CB)

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1...

16:54 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |