19/12/2010

Un abbé belgo-mexicain accusé de viol et d'attentats à la pudeur

Le substitut Morandini a requis mardi, devant le tribunal correctionnel de Dinant, 4 ans de prison à l'encontre de l'abbé José M., soupçonné de viol et de plusieurs attentats à la pudeur commis entre 2000 et 2006.

 Le prêtre belgo-mexicain, se présentant comme catholique intégriste, officiait au sein d'une petite communauté localisée à Sinsin (Somme-Leuze). Les faits ont été révélés par un prêtre à qui s'est confiée une sœur âgée de 78 ans au moment des faits. Celle-ci affirme avoir été violée par le prévenu, qui reconnaît avoir appliqué de la pommade sur les parties intimes de la sœur "à la demande de celle-ci." "Nous ne sommes pas faits de pierre et je reconnais avoir mis ma main sur son sexe", a affirmé le prévenu à l'audience. Selon le parquet, l'homme d'église aurait introduit un doigt dans le sexe de la religieuse, ce qui est considéré comme un viol et a eu pour effet de briser le vœu de chasteté de la victime. L'abbé a également eu des comportements déplacés avec 3 jeunes filles. Il s'est couché sur l'une d'entre elles pour l'embrasser. Alors qu'une autre se confiait à l'abbé dans le confessionnal, il aurait tenté de l'embrasser. Il a enfin entretenu des relations sexuelles avec une jeune fille souffrant d'une déficience mentale. Le substitut a considéré que toutes les préventions étaient établies, avec la circonstance aggravante qu'en temps que prêtre, l'auteur avait autorité sur ses victimes. Deux jeunes victimes se sont constituées parties civiles. Jugement le 18 janvier.

 

Publié le 9.11.2010 http://www.lameuse.be/actualite/faits_divers/2010-11-09/u...

17:19 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.