16/07/2010

Belgique

Un moine capucin condamné pour attentats à la pudeur sur deux élèves

Un moine capucin, éducateur dans une école catholique de la région de Liège, a été condamné vendredi à une peine de 2 ans de prison ferme avec arrestation immédiate ordonnée par le tribunal correctionnel de Liège. Le prévenu avait profité de ses contacts avec deux de ses élèves pour commettre sur elles des attentats à la pudeur.
 
L'homme avait comparu à plusieurs reprises devant le tribunal correctionnel de Liège mais, à chaque fois, l'affaire devait être remise car il faisait des malaises lorsque les mots "jeunes filles" et "attouchements" étaient évoqués en public. Lors de la dernière audience, il avait préféré ne pas comparaître et être jugé par défaut.
 
Dans le cadre de sa fonction d'éducateur, il lui était reproché d'avoir commis des attentats à la pudeur sur deux jeunes filles de 12 ans entre 2004 et 2006. Les faits avaient été révélés lorsqu'un condisciple "indélicat" et ayant reçu les confidences des jeunes filles avait brisé le secret.
 
Les jeunes filles avaient évoqué les différentes scènes d'attouchements qui leur avaient été imposées par cet éducateur qui les avait apprivoisées au fil du temps et usait de différents stratagèmes pour les attirer chez lui. Elles avaient fait état de certaines pressions exercées pour qu'elles n'évoquent pas ce genre de faits. La direction de l'établissement aurait été informée des faits mais aurait refusé de réagir. Par peur d'une mauvaise publicité, un des directeurs aurait conseillé au prévenu d'aller s'installer en France lorsqu'il a appris que l'affaire devait être jugée.
(belga/mb)

04/06/10

18:39 Écrit par J.D. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.