17/04/2010

France

Un prêtre de l'Aube a été mis en examen pour agression sexuelle et détention d'images pédopornographiques

Créé le 26.03.10

FAIT-DIVERS - Il possédait sur son ordinateur «des photographies souvenirs de moments passés en compagnie d'adolescents»...

Le prêtre de Marcilly-le-Hayer (Aube) a été mis en examen mercredi pour «agression sexuelle et détention d'images pédopornographiques» après une plainte déposée par un jeune majeur, rapporte ce vendredi le quotidien régional L'Est Eclair.

Placé sous contrôle judiciaire strict

Interpellé lundi par les gendarmes, le père Jacques Breton a été placé sous contrôle judiciaire strict à l'issue de sa garde à vue. Il lui est désormais interdit d'entrer en contact avec des mineurs.

«Une plainte a été déposée par un jeune majeur» pour une agression sexuelle «dont il aurait été victime», précise l'Est Eclair. Cependant, une source proche de l'enquête a indiqué que le prêtre avait nié les faits. L'enquête doit se poursuivre dans les semaines à venir.

Des images pédopornographiques retrouvées sur son ordinateur

Toutefois, les enquêteurs ont également retrouvé sur l'ordinateur du prêtre «des photographies souvenirs de moments passés en compagnie d'adolescents. Des images à caractère pédopornographique sur lesquelles les enfants apparaissent nus», ajoute le quotidien. Le père Jacques Breton aurait reconnu avoir pris les clichés. Il mettait également à disposition d'adolescents des «lignes téléphoniques et des portables», d'après l'Est Eclair.

«Cette nouvelle nous bouleverse tous. Notre première pensée est pour ceux qui sont blessés par ces actes, jeunes, victimes, familles. Mais l'heure ne doit pas être au jugement et à la condamnation. Il faut attendre de connaître la vérité des faits», a réagi dans un communiqué l'évêque de Troyes, Marc Stenger, qui s'est engagé à ce que le prêtre quitte le village de Marcilly-le-Hayer pendant l'instruction.

C.C. avec agence

02:36 Écrit par J.D. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.