17/03/2010

Eglise

"L'Eglise catholique dissimule des faits de pédophilie"

L'évêque allemand chargé de faire la lumière sur le scandale d'abus sexuels commis sur des mineurs par des prêtres en Allemagne, a accusé mardi l'Eglise catholique de "dissimulation" au quotidien régional Rhein Zeitung.
 
"D'après nos informations, il y a eu dissimulation", a admis l'évêque de Trêves, Stephan Ackerman. "Là où il n'y a pas eu de volonté d'éclaircissement, et où des auteurs d'abus ont été simplement mutés, nous devons admettre qu'il y eu dissimulation dans toute une série de cas", a-t-il souligné.
 
"Au cours des discussions des derniers jours, j'ai appris que nous portions trop notre regard sur la protection des auteurs" d'abus, a ajouté l'évêque chargé fin février par la conférence épiscopale allemande de traiter ces affaires qui secouent l'Eglise catholique allemande depuis fin janvier.
 
"Tous les cas qui nous ont été communiqués seront élucidés" cette année, tout comme "la question des dédommagements", a assuré l'évêque. Depuis fin janvier, des révélations d'anciens abus sexuels commis il y a des décennies dans des établissements catholiques sont quasiment quotidiennes en Allemagne, patrie du pape Benoît XVI.
 
L'Eglise catholique allemande a promis de faire la luimière sur toutes les accusations. Le pape bavarois Benoît XVI, mis en cause vendredi pour avoir autorisé en 1980, à titre d'archevêque de Munich, la mutation dans son diocèse d'un prêtre soupçonné de pédophilie, a apporté son "soutien" à l'action de l'Eglise allemande pour élucider ces affaires.
(belga)

16/03/10

19:51 Écrit par J.D. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.