09/03/2010

Autriche

Abus sexuels présumés dans deux institutions religieuses.

 

Des cas d'abus sexuels présumés dans deux institutions religieuses autrichiennes, dans les années 1970 et 1980, ont été révélés mardi par la presse selon laquelle l'actuel père supérieur de l'abbaye St-Pierre de Salzbourg a reconnu être impliqué dans l'une des affaires et proposé sa démission.
 
Le père supérieur a reconnu avoir abusé à une reprise d'un jeune Autrichien, âgé aujourd'hui de 53 ans, a indiqué la radio publique Ö1. Fin 2009, le religieux avait proposé dans un courrier à la victime 5.000 euros en échange de son silence, les faits étant juridiquement prescrits, souligne Ö1.
 
Interrogé par la radio, l'archevêque de Salzbourg (nord) Alois Kothgasser a affirmé qu'il s'agissait de "dommages et intérêts". "Nous voulions en établir avec la victime le montant", a-t-il indiqué.
 
Cette victime a aussi affirmé avoir été maltraitée sexuellement pendant six ans par deux anciens religieux de l'abbaye bénédictine. Ces deux hommes, dont un est décédé depuis, ont été arrêtés en 2005 pour abus sexuels sur mineurs au Maroc, selon le parquet de Salzbourg. L'un d'eux a été condamné en Autriche pour ces faits.
 
Au Vorarlberg (ouest), le quotidien local Vorarlberger Nachrichten a révélé mardi un autre cas d'abus sexuel dans un internat religieux de Bregenz, remontant aux années 1980. Le religieux, auteur présumé des faits, avait ensuite été envoyé dans une autre institution au Tyrol (ouest) et aucune plainte n'avait été déposée, a indiqué au journal l'abbé Anselm van der Linde, en charge depuis un an du cloître cistercien de Mehrerau dont dépend l'internat. (belga)

16:22 Écrit par J.D. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pedophilie, pretre |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.