09/02/2010

La Réunion

 

Le père Jacky Hoarau suspecté de pédophilie

Après l’affaire du Père Tual accusé d’actes de pédophile, une nouvelle enquête éclabousse l’Eglise catholique. Depuis hier, le curé de Sainte Marie Jacky Hoarau est en garde à vue suite à la plainte des parents d’un adolescent de 15 ans qui l’accuse d’agressions sexuelles et de viol.

 
Un jeune adolescent de quinze ans a déposé plainte avec ses parents à la fin du mois de décembre 2009 auprès de la brigade de Sainte Marie en accusant le curé Jacky Hoarau d’avoir commis des agressions sexuelles et un viol.
 
Les faits reprochés auraient été répétés selon le jeune garçon. Les agressions sexuelles auraient été commises sur plusieurs mois, tout au long de sa quatorzième année.
 
Hier matin, le curé de Sainte Marie Jacky Hoarau était convoqué à la brigade de gendarmerie où il a été placé en garde à vue.
 
A peine deux mois après l’affaire du Père Tual - suspecté d’actes de pédophile et placé en détention provisoire - , cette enquête portant sur des agressions sexuelles et un viol surprend les paroissiens de Sainte Marie qui estimaient le curé Hoarau.
 
Le curé Jacky Hoarau est actuellement entendu par les forces de l’ordre, il est toujours en garde à vue.
 
A 14h20, ce curé âgé de 51 ans a été conduit sous escorte au Palais de justice de Champs Fleuri à Saint Denis. Entouré par les gendarmes, le visage caché, il s’est immédiatement dirigé à l’intérieur du tribunal où il sera entendu cet après midi par le Procureur de la République, le juge d’instruction et le juge des libertés et de la détention.
 
 
 
 

Affaire du père Hoarau : L'évêché manifeste son "soutien et ses prières"


Cet après-midi, l'évêché a tenu à s'exprimer sur l'affaire du père Jacky Hoarau, en garde à vue pour agressions sexuelles et viol sur mineur depuis hier. Le père Lilian Payet a pris la parole, en l'absence de monseigneur Gilbert Aubry. En fin d'après-midi, Jacky Hoarau a finalement été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

 

Hier mardi, le père Jacky Hoarau a été placé en garde à vue par la gendarmerie, accusé par un adolescent de 15 ans d'agressions sexuelles et de viol (lire ici). "Nous avons eu connaissance par la famille de faits répréhensibles concernent le père Jacky Hoarau, curé de Sainte-Marie", a commencé le père Lilian Payet. Il s'adressait à la presse au nom de l'évêché, accompagné de l'autre vicaire général, le père Daniel Gavard.

Ils expliquaient avoir signalé les faits au Procureur de la République, et "tenu l'évêque informé". En attendant les résultats de l'enquête en cours, ils ont déclaré faire "confiance à la justice pour qu'elle fasse toute la vérité".

Peu de temps après l'affaire du père Tual, voilà encore un coup dur pour l'évêché. Le père Gavard et le père Payet ont d'ailleurs précisé qu'ils manifestaient leur "soutien et prière à toutes les personnes concernées par cette affaire", en ces heures où "l'Eglise catholique de la Réunion est secouée par cette nouvelle épreuve".

Enfin, ils ont terminé par répéter leur "confiance aux 125 prêtres qui sont au service de l'Eglise", et ont remercié ceux qui leur "apportent leur soutien dans la prière".
 

15:08 Écrit par J.D. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.