09/02/2010

Allemagne

Les Jésuites allemands rattrapés par un scandale d'abus sexuels

Actu France Soir, le mercredi 3 février 2010

Le scandale d'abus sexuels dans des collèges jésuites en Allemagne prend de plus en plus d'ampleur. Un troisième professeur, un nouvel établissement, et plusieurs autres victimes ont été impliqués dans l'affaire.

Dans une lettre d'excuses adressée à 500 anciens élèves et lors d'une conférence de presse à Berlin, le père Klaus Mertes, recteur du collège Canisius, avait admis la semaine dernière qu'il y avait eu des agressions "systématiques et pendant des années" dans ce prestigieux établissement jésuite de Berlin qui a formé de nombreux membres de l'élite économique et politique du pays. Le prélat a assuré avoir été mis au courant de ces abus en 2004 par deux élèves qui l'avaient prié de ne pas faire de révélations publiques.

Mardi, le responsable provincial des jésuites pour l'Allemagne, Stefan Dartmann, a annoncé mardi soir qu'un troisième prêtre avait été mis en cause après avoir reconnu des abus à une date non précisée sur un élève à Hanovre (centre). Ce prêtre qui a été suspendu et a enseigné au collège Canisius de Berlin, à Hanovre, et à Hambourg, est passé aux aveux devant la police, a indiqué le père Dartmann dans un communiqué sans préciser la date de cette confession. Il a ajouté que cet homme avait déjà été renvoyé, il y a plusieurs années, d'une association caritative pour délit sexuel.

Prescription

En décembre 2009 et janvier 2010, cinq autres victimes, tous des hommes désormais de plus de 40 ans, s'étaient manifestées après une rencontre avec des camarades de la même promotion. Les sept victimes ont fait chacune état d'un seul cas d'abus sexuel. Mais le père suppose que de nombreux autres élèves ont subi le même sort. Selon la presse, près de 30 cas d'abus sexuels contre des adolescents ont déjà été signalés aux autorités à Berlin, Hambourg, et St. Blasien, dans le sud du pays. La plupart des cas tomberait toutefois sous le coup de la prescription.

Ces affaires interviennent après plusieurs scandales impliquant des prêtres de l'Eglise catholique dans des affaires d'abus sexuels. En Irlande, quatre évêques ont récemment démissionné à la suite d'un rapport accusant l'Eglise d'avoir couvert les agissements de prêtres pédophiles dans la région de Dublin. Les évêques irlandais sont convoqués par le pape Benoît XVI les 15 et 16 février pour discuter de la situation dans leur pays.

http://www.francesoir.fr/faits-divers/2010/02/03/pedophile-jesuites-allemagne.html

15:12 Écrit par J.D. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.