12/01/2010

Bien M. le Préfet !

"Les prêtres pédophiles doivent être punis par la justice ordinaire"

Les prêtres accusés d'abus sexuels ou de pédophilie doivent être punis y compris par la "justice ordinaire", a estimé mardi le cardinal Claudio Hummes, préfet de la Congrégation pour le Clergé, dans un entretien à l'Osservatore Romano, le journal du Vatican.
 
Le cardinal a estimé à propos de la "douloureuse affaire irlandaise" qu'il faut "établir objectivement les responsabilités de tant de douleur". "Il faut aller avec détermination jusqu'au bout, même en ayant recours à la justice ordinaire" pour punir les coupables d'abus, a ajouté Mgr Hummes.
 
Cette question "nuit tout d'abord aux victimes, mais frappe profondément également le coeur de l'Eglise" catholique, a estimé le cardinal, appelant aussi à "ne pas généraliser" à l'ensemble des prêtres et évêques.Le cardinal a déploré l'impact de ce genre d'affaires sur l'image des prêtres. "On ne peut pas nier qu'il y a des épisodes douloureux, mais il s'agit de cas limités en nombre plutôt modeste".
 
Le jour de Noël, deux évêques irlandais avaient présenté leur démission au pape Benoît XVI, portant le total des départs volontaires à quatre, à la suite d'un rapport accusant l'Eglise catholique d'avoir couvert les agissements de prêtres pédophiles dans la région de Dublin.
 
Le rapport Murphy reprochait aux responsables de l'archevêché de Dublin, le plus important d'Irlande, d'avoir protégé les prêtres auteurs d'abus sexuels sur des enfants en ne les dénonçant pas à la police, faisant passer les intérêts de l'Eglise avant ceux des jeunes victimes.
(belga)

12/01/10 19h57

Les commentaires sont fermés.